Dossiere de prensa en francés "Bordeaux au XVIIIe siècle, le commerce atlantique et l'esclavage"

A l’occasion de la commémoration nationale de l’abolition de l’esclavage, le Musée d’Aquitaine crée l’événement avec l’ouverture, le 10 mai 2009, d’un nouvel espace permanent.

Consacrées au développement sans précédent de la ville de Bordeaux au XVIIIe siècle, ces nouvelles salles mettent en évidence l’importance du grand commerce atlantique et les échanges avec les Antilles. Elles montrent aussi comment la traite négrière et l’esclavage ont assuré une part de la prospérité de tous les ports d’Europe de l’ouest pendant près de deux siècles.

L’exposition conjugue histoire globale et histoire locale. Elle explique de manière générale la rencontre douloureuse des civilisations, l’histoire de la traite et de l’esclavage et montre la place de Bordeaux dans cette histoire. La dernière partie consacrée aux Héritages propose une réflexion sur le dépassement de cette histoire. Les métissages qui en sont le fruit ouvrent la voie à un nouvel humanisme comme en témoignent les musiques et les littératures venues des mondes créoles qui prennent aujourd’hui valeur universelle.

Un parcours muséographique de 750 m2 répartis sur 4 salles, avec : les remarquables gravures du fonds Chatillon, des éléments d’architecture monumentale, des objets issus des civilisations précolombiennes ou de l’Afrique, des maquettes, des cartographies, des audiovisuels et des images de synthèse…

 Télécharger le dossier de presse >pdf