"La forêt landaise" de François-Maurice Roganeau

Peinture à l'huile sur toile, 1925, 306 x 820 cm, inventaire n°74.31.1

La peinture de François-Maurice Roganeau illustre les principales ressources économiques des Landes : le bois (le pin), le gemmage et l’élevage.

Une jeune femme nue, figure allégorique de la forêt landaise, apparaît au centre de la composition son bras droit enserrant une jarre.
Elle est assise sur une charrette attelée conduite par un muletier et ornée de branches d’aiguilles et de pignes de pin. Lentement l’attelage se dirige vers la droite.

Sur la gauche, un berger juché sur ses échasses et entouré de son troupeau, regarde la scène. Des pins incisés, s’écoule la résine recueillie dans des pots en terre cuite.

A droite, Pan, le Dieu des bergers (pieds et queue de bouc, torse velu d’homme, face barbue surmontée de cornes) joue de la syrinx caché derrière un arbre près d’un jeune homme rêveur -probablement un poète- en quête d’inspiration.

Le côté enchanteur de la forêt est suggéré par la présence du faune et de la jeune femme, sorte de nymphe des bois des années 1920 défilant sous nos yeux dans une mise en scène très théâtrale.

Toile restaurée grâce au soutien financier de la Fondation BNP Paribas.

Retour