"La vigne et le vin" de Jean Dupas

Peinture à l'huile sur toile, 314 x810 cm, inventaire n°74.31.2

Cette toile est censée évoquer une des principales vocations économiques de Bordeaux et de sa région : le vin.

Il existe une esquisse de cette oeuvre, une gouache sur papier ; des inscriptions de la main de Dupas indiquent le nom des allégories formant cette composition.
De gauche à droite sont évoqués : "la joie" tenant deux branches entourées de guirlandes de fleurs, "la force" casquée d'une tête d'animal, vêtue à l'antique et armée d'un gourdin, un lévrier est couché entre ses jambes, "l'esprit" dans une attitude plus fléchie, accompagnée d'une chouette comme la déesse Athéna ; il tient dans sa main gauche le livre de la science.

"L'appel" vêtue d'une robe volumineuse convie "la joie" "la force" et "l'esprit" à participer à la fête du vin, ce vin qui coule d'une cuve sphérique, récipient vinaire de fantaisie, qu'épousent les bras des deux jeunes femmes qui le tiennent et à laquelle s'abreuvent "les hommes", 2 jeunes femmes et un vieillard aux bras tendus et aux mains cassées.

Se joint à eux une figure à demi-couchée "l'invitation". L'homme juché sur un cheval noir qui attrape des paniers remplis de raisins évoque les vendanges.

Au premier plan, une figure repliée sur elle-même "la sorcière" prépare le feu pour "l'alambic".

Deux femmes, enfin, portant le fruit de la vigne. L'une tient un long verre "la divine liqueur", source de vie à laquelle viennent se rassasier les colombes. A côté d'elle "l'alcool" tient un large verre dans une position nonchalante.

Accéder à la peinture suivante
L'Agriculture de Jean Despujols