"Les colonies" de Marius de Buzon

Peinture à l'huile sur toile, 314 x 810 cm, inventaire n°74.31.3

Il s'agit de l'une des quatre grandes toiles évoquant les principales vocations économiques de Bordeaux, exposées à l'exposition des Arts-Décoratifs de Paris en 1925.

Celle-ci peinte par Marius de Buzon, peintre bordelais vivant à Alger, est une synthèse des échanges de Bordeaux avec le Maghreb, l'Afrique Noire, voire des horizons plus lointains (Océanie etc...).

Divers personnages (surtout féminins, d'Afrique du Nord, d'Afrique Noire, une figure polynésienne etc.) se groupent autour de l'axe central du tableau affirmé par la présence du portefaix noir, véritable atlante et axe de symétrie de toute la composition qui encadrent deux femmes de face et une autre assise des fruits à ses pieds, comme dans une scène de marché.

A l'arrière plan toute une faune caractéristique (dromadaire, éléphant, gazelle tenue par un homme) et au fond une vue du port d'Alger avec bateau à voile et à vapeur.

A gauche, trois femmes sont debout, la première porte des fruits, la seconde une jarre, la troisième file la laine. A leurs pieds, des paniers regorgent de fruits colorés.
A droite une femme vue de dos, assise, étend ses bras à l'horizontal comme dans un mouvement de danse, avec élégance et légèreté, deux aras sont perchés sur ses mains.

L'oeuvre est peinte dans un camaïeu de gris qui fait ressortir l'éclatante luminosité des étoffes blanches. Des teintes de rouge-orange égayent et réchauffent l'ensemble. L'oeuvre plein d'exotisme où domine une impression d'abondance notamment avec ces paniers regorgeant de fruits, est une véritable invitation au voyage.

Elle est à la fois classique et moderne,
- classique par une composition symétrique et équilibrée, par le goût de la ligne et du dessin  (l'attitude de la femme assise de dos à gauche rappelle celle de la baigneuse jouant de la mandoline dans le célèbre tableau de Ingres "Le Bain Turc") ;
- moderne par le rendu légèrement géométrisé des volumes et du modelé, par l'interprétation simplifiée des formes et une touche rapide.

Accéder à la peinture suivante
La vigne et le vin de Jean Dupas