Conférence LIVE | L’Europe face à ses héritages coloniaux. Perspectives de Berlin

Avec Margareta von Oswald, chercheuse au Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage - Berlin. En discussion avec Ayoko Mensah
Jeudi 29 Avril 2021, 18:30
Conférence sur zoom et Facebook Live
 
Pour suivre cette conférence : écrivez à reservation@frac-meca.fr
 
Une rencontre proposée par le musée d’Aquitaine et le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA, dans le cadre de l’exposition Memoria : récits d’une autre histoire. Avec le soutien du Goethe Institut Bordeaux et de l’Institut des Afriques.
 
Au cours des deux dernières décennies, les musées d’ethnographie sont devenus des sites majeurs de la contestation du passé impérial européen et la prise de conscience de sa violence. Du déboulonnement des Monuments à la demande de restitution des collections et des savoirs, les musées et les collections d'anthropologie sont désormais au centre d'un débat public interrogeant le passé et le présent de l'Europe. Pourtant, les débats auxquels nous assistons dans toute l'Europe, à mesure que les musées sont renommés et réformés, que les collections sont analysées et parfois restituées, concernent aussi son avenir. Ces débats, et les mesures politiques qui en découlent, troublent et problématisent les définitions d’identité nationale, de mémoire collective, et politiques d’identité. En partant des développements autour du "plus grand projet culturel d'Europe", le Humboldt Forum de Berlin, Margareta von Oswald explore ces différentes contestations à partir de son étude ethnographique du département ‘Afrique’ menée au Musée d’Ethnologie de Berlin. 
 
Biographies des intervenantes 
 
Margareta von Oswald est anthropologue et travaille au Centre for Anthropological Research on Museums and Heritage de la Humboldt-Universität zu Berlin. Elle a récemment terminé sa thèse intitulée Working through colonial collections. ‚Africa’ in Berlin’s Humboldt Forum, qui explore le traitement des collections coloniales à travers une ethnographie des pratiques de travail au Musée Ethnologique de Berlin. Ses publications comprennent l'anthologie Across Anthropology. Troubling Museums, Colonial Legacies, and the Curatorial (Leuven University Press, 2020, édité avec Jonas Tinius), et Engaging Anthropological Legacies (numéro spécial de Museum Worlds, 2018, édité avec Henrietta Lidchi et Sharon Macdonald). Margareta fait partie de la faculté de la Metabolic Museum-University, initiée par Clémentine Deliss au KW Institute for Contemporary Art, et collabore fréquemment avec des institutions d’art comme le Gropius Bau ou le Haus der Kulturen der Welt. 
 
Ayoko Mensah est expert culturel, programmatrice artistique et auteure. Depuis 2016, elle travaille comme programmatrice artistique au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR). Franco-Togolaise, Mensah est diplômée en Management culturel (MA, en Lettres Modernes (MA) et en journalisme en France.
Après avoir dirigé la revue Africultures de 2005 à 2008, elle a travaillé comme expert pour le programme européen de soutien aux secteurs culturels ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), ACPCultures +.
Depuis 2000, elle est également expert pour plusieurs organisations internationales et institutions (UNESCO, Commission européenne, Conseil International de la Musique, Africa Museum...). Mensah a pris part au projet transnational mis en œuvre par le Goethe Institut « Everything Pasts Except The Past » consacré à l’héritage colonial dans l’espace public, les musées et les archives en Europe.
Photo Marion Benoit, © Ethnologisches Museum der Staatlichen Museen zu Berlin – Preußischer Kulturbesitz

Marion Benoit © Ethnologisches Museum der Staatlichen Museen zu Berlin – Preußischer Kulturbesitz