Exposition « Félix Arnaudin. Le guetteur mélancolique »

Du 14 avril au 31 octobre au musée d'Aquitaine / du 5 mai au 30 juin au Rocher de Palmer, Cenon
Mardi 14 Avril 2015, from 11:00 to 18:00
Félix Arnaudin. Le guetteur mélancolique. Oeuvre photographique 1874-1921

L'exposition

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le paysage des Landes, son économie et les modes de vie des habitants connaissent des bouleversements considérables. Les espaces infinis de landes rases où dominent ajoncs, bruyères et molinie, où l'eau affleure en marais et lagunes, deviennent la plus grande forêt d'Europe plantée d'une seule essence : le pin maritime.

 

Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux 
Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux
Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux Exposition Félix Arnaudin, le guetteur mélancolique, vue des salles d'exposition ©mairie de Bordeaux

Les horizons largement ouverts se ferment à la vue, l'antique système agro-pastoral disparaît, le berger devient forestier ou résinier, l'habitat en quartiers caractéristique d'une occupation de l'espace ancestrale est progressivement remplacé par le regroupement des habitants dans les bourgs.

Profondément attaché à cette culture traditionnelle qu'il voit disparaître, Félix Arnaudin, né en 1844, décide, à l'approche de ses trente ans, d'en transmettre l'essence et de consacrer sa vie à la collecte du patrimoine oral et à la constitution d'une mémoire visuelle : projet colossal. Cette « Grande Lande », il la parcourt inlassablement en quête de gibiers, en quête d'images, en quête de contes, de légendes, de chants, de proverbes, d'histoire locale et d'histoires naturelles, de croyances, d'usages, de mots de la langue gasconne... Il lègue ainsi un amoncellement de cahiers, feuillets manuscrits et imprimés, coupures de journaux, correspondances, livres, revues, et un remarquable ensemble de photographies témoignant de sa passion immodérée pour son territoire.

     
reportage vidéo France 3 Aquitaine                    reportage audio France bleu 

 

Le musée d'Aquitaine conserve l'essentiel de ses collections photographiques, soit plus de 3000 clichés sur plaques de verre surtout connues pour leur intérêt ethnographique. Cette première grande rétrospective exhaustive de l'œuvre photographique d'Arnaudin prend une autre dimension car ses images révèlent une approche esthétique digne des grands photographes de l'époque.

À la recherche de l'image parfaite, il la construit méticuleusement en se donnant tous les moyens d'y parvenir. Il accompagne ses repérages de notes écrites et parfois de croquis. Il prépare rigoureusement ses séances de prises de vue, établit les listes d'objets et outils nécessaires, des figurants à convoquer, des vêtements à porter. Il prévoit l'ordonnancement de chaque personne dans l'espace et attend la meilleure lumière pour ses prises de vue.

En même temps qu'on redécouvre aujourd'hui les écrits d'Arnaudin pour leur qualité littéraire, ses images retrouvent, avec cette exposition, leur place dans l'histoire de l'art photographique.

À l'occasion de l'exposition, les éditions Confluences qui ont édité l'œuvre d'Arnaudin en 9 tomes publient le dernier tome consacré à son œuvre photographique.

Tarif entrée: 6,50 € / réduit 3,50 €
 

Autour de l'exposition

> Vidéo

Félix, Marcel et moi…

Vidéo sonorisée / boucle 16’46’’ / 3 vidéo-projecteurs / du 16 mai au 4 octobre

"À la question pourquoi oublie t'on le temps? À la question quel est le temps qu'on oublie? À la question comment s'en souvient on ?
J’ai questionné Marcel Proust et je l’ai confronté à Félix Arnaudin, homme de l’acharnement à questionner la mémoire collective et individuelle, à fouiller le matériau temps par l’archivage, la consignation. L’enjeu pour moi en mettant en résonance ces deux pratiques humaine et artistique était de dégager une communauté de penser la mémoire. J’ai tenté de donner ma vision de la mémoire et du portrait par le phénomène d’apparition disparition dans le mouvement perpétuel de la vie". Nathalie Geoffray de Calbiac

> Visites commentées

Du 15 avril au 24 juin, tous les mercredis, à 14 h 30
Du 2 septembre au 31 octobre, tous les dimanches à 15h (sauf le premier dimanche du mois)

> Audioguide     

24 oeuvres emblématiques commentées par Jean Tucoo-Chala, conservateur honoraire de l'Ecomusée de Marquèze.
Application mobile à télécharger gratuitement sur App store et Google Play, ou à l'accueil du musée.

                       

> Conférences

Mercredi 15 avril / 18 h / entrée gratuite
 

« Félix Arnaudin – premier volet – Portfolio (1874-1921) » par Marion Walthert 

Homme original et polyvalent, Félix Arnaudin incarne deux dimensions non opposées : celle de l'homme moderne qui ne peut se passer de la photographie et celle plus classique du chercheur opiniâtre, lent et rigoureux qui inscrit sa passion sur un territoire. Aux constats précieux de ses clichés, l'œuvre sera évaluée et comparée à celle des photographes citadins de la capitale.

Mercredi 22 avril /18 h / entrée gratuite
 

« Félix Arnaudin – second volet – Des photographes en Aquitaine et ailleurs (1850-2000) » par Marion Walthert, historienne de l’art

Depuis l'émergence de la photographie, amateurs et professionnels ont produit à travers la province une quantité d'images opportunes à considérer. En France et hors du pays, nous découvrirons des pratiques visuelles différentes témoignant d'une communauté et d'un paysage.

> Musique 

Samedi 16 mai : concert acoustique de Michel Macias dans l'exposition, à l'occasion de la Nuit des musées.
3 représentantions : 19h30, 21h30 et 22h30. 

> Boutique / en vente à l'accueil du musée 


 
Félix Arnaudin. L'oeuvre photographique. 1874-1921 - Editions Confluences - sortie avril 2015, format 24,5 x 30,5 cm, 384 pages, 350 photographies, 48€.

Cet ouvrage est publié dans la continuité des Oeuvres complètes en 9 volumes, éditées entre 1994 et 2007, par le Parc naturel Régional des Landes de Gascogne et les Editions Confluences. 

Cartes postales (1€) et carnets de note (3€)

Cartes postales et carnets - exposition Félix Arnaudin ©Lysiane Gauthier, mairie de Bordeaux

> Au printemps 2016, l'exposition sera présentée à l'Ecomusée de Marquèze


EXPOSITION COPRODUITE PAR :

      
 
PARTENAIRES ET MECENES :
Mécène de l’exposition

Partenaires de l’exposition

         
    

Mécène du musée

Affiche de l'exposition