Relais du champ social

Vous êtes éducateurs, formateurs, animateurs, responsables d’associations, acteurs du champ social ? Le musée d’Aquitaine s’engage à vos côtés pour favoriser l’accès à la culture pour tous en proposant des visites, des activités et des formations gratuites pour les relais du champ social. 
 
Organiser une visite
 
La visite libre
En autonomie dans les collections ou/et dans l’exposition temporaire en cours.
Groupe maximum de 15 personnes. Consultez nos ressources en ligne pour préparer votre prochaine visite :
http://www.musee-aquitaine-bordeaux.fr/fr/article/prochainement-hugo-pra...                                                                                                                                    
La visite accompagnée
Visite d’1h30 accompagnée d’un médiateur et gratuite des collections
ou dans l’exposition temporaire en cours. Groupe maximum de 14 personnes. 
 
La visite-atelier
Après une découverte de l’exposition temporaire en cours ou des collections, le groupe est invité à participer à un atelier. Visite-atelier destinée aux adultes et aux familles avec des enfants à partir de 6 ans. Groupe maximum de 14 personnes
                                                                                                                                                    Projet Champs libre. 2016             
Réserver une visite                                                                                                                               
Par mail à me.brun@mairie-bordeaux.fr en indiquant le type de visite, la date et le nom
de votre structure. Par téléphone au 05 56 01 51 05.                                                                                                                                                                                                                                                                                                       
Assister aux rendez-vous du champ social 
 
Le musée d’Aquitaine invite les éducateurs spécialisés, travailleurs sociaux, bénévoles d’associations à assister à des visites-formations gratuites autour des collections et de l’exposition temporaire en cours afin de les aider à préparer leur venue avec leur groupe. 
Pour ces rendez-vous, nous vous proposons :
- Une visite accompagnée d’un médiateur dans les collections du musée d’Aquitaine
suivie d’une présentation des supports destinés aux relais du champ social : 
le mercredi 13 janvier ou le mercredi 20 janvier à 16h30.
- Une visite accompagnée d’un médiateur dans l’exposition temporaire en cours du musée d’Aquitaine suivie d’une présentation des supports destinés aux relais du champ social :
le mercredi 10 mars ou le mercredi 17 mars à 16h30.
Si vous souhaitez participer à l’un ou à plusieurs rendez-vous du champ social,
merci de nous adresser un mail en indiquant le nom de votre structure et
le nombre de participants au mail suivant : me.brun@mairie-bordeaux.fr
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            Projet La parure de Vénus. 2016
Vous souhaitez élaborer un projet culturel sur-mesure, n’hésitez pas à nous contacter. 
Contact : Melissa Brun, référente du champ social au service de la médiation culturelle. 
Par mail : me.brun@mairie-bordeaux.fr / par téléphone : 05 56 01 51 05
 
Illustrations :
« Champ libre : de la détention à une collection » © A. Sibelait, mairie de Bordeaux. Projet réalisé en partenariat avec ALIFS (Association du Lien Interculturel Familial et Social), le SPIP 33 (Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de la Gironde) et la maison d'arrêt de Bordeaux-Gradignan
« La Parure de Vénus »,  © L. Gauthier, mairie de Bordeaux. Projet réalisé en partenariat avec l’association Promofemmes en 2016