L'exposition Vivre et mourir en Égypte

Du 27 juin au 3 novembre 2024


Au-delà des deux grandes figures qui ont traversé l’histoire, Alexandre Le Grand et Cléopâtre, l’Egypte continue de nous fasciner. De la conquête d’Alexandre le Grand en 332 avant J.-C. jusqu’à la bataille d’Actium et au suicide de Cléopâtre VII en 30 av. J.-C., l’Égypte était dominée par une famille royale d’origine grecque. Cette époque, dite ptolémaïque, a été longtemps perçue comme une simple mainmise grecque sur l’État et le peuple égyptien. Mais les recherches les plus récentes ont montré que les cultures égyptienne et grecque se sont rencontrées, mêlées et adaptées à tous les niveaux de la société.

Cette nouvelle exposition propose de remonter le temps : pendant ces trois siècles, les Ptolémées, souverains grecs en terre égyptienne, ont contribué au rayonnement de l’Egypte à travers l’ensemble du bassin méditerranéen. Les cultures égyptienne et grecque se sont entremêlées dans les domaines de l’art, de la culture, mais aussi dans leurs pratiques religieuses et leur façon d’appréhender la mort.

Partez à la rencontre des civilisations grecque et égyptienne, dans un parcours inédit présentant de nombreuses œuvres, des monuments et des papyrus antiques, témoins des échanges entre ces deux cultures. Le musée y expose aussi sa collection égyptologique, accompagnée de chefs-d’œuvre issus de collections régionales méconnues, françaises et internationales. Tous les visiteurs, petits et grands, peuvent s’immerger dans cette époque fascinante : maquettes, extraits vidéos de films et de jeux, jeux interactifs tactiles, films documentaires, interviews de chercheurs accompagnent le public, entre connaissance scientifique et découverte ludique pour les plus jeunes.