Destinées juives à Bordeaux durant la Seconde Guerre mondiale

L'exposition "Destinées juives"

L'exposition témoigne du drame humain vécu par les populations de confession juive installées à Bordeaux durant la Seconde Guerre mondiale. Celle-ci s'appuie sur les objets et documents appartenant aux collections du Centre National Jean Moulin.

1944, Revue, Papier, Centre National Jean Moulin
Graphique représentant la présumée « emprise des juifs sur l’économie française ». Rien n’y échappe : banques, usines, finances, industries, matières premières.
 
Cette exposition s'inscrit plus largement dans le cadre de l'exposition Ports d'exil, ports d'attache. Celle-ci a été initiée au printemps 2020 par le réseau FRAME (FRench American Museum Exchange, fédérant 32 musées français et nord-américains). Elle a pour but de retracer les destins individuels et collectifs des populations juives de part et d’autre de l’Atlantique durant la Seconde Guerre mondiale. Elle fait ressurgir des archives, photographies, objets et œuvres d’art souvent inédits. De Normandie en zone occupée, à la Provence en zone libre, nous suivons le sort de citoyens juifs, français ou européens, traqués par l’occupant nazi et ses affidés, ou par le régime de Vichy. Avec au bout du voyage la mort en déportation... ou le salut au Canada, terre d’accueil.
Retrouvez l'ensemble des expositions proposées par :
- le musée des Beaux-Arts de Montréal
- le musée Holocauste Montréal
- la Fabrique des Savoirs à Elbeuf (près de Rouen)
- les musées de la Ville de Strasbourg
- le musée judéo-alsacien de Bouxwiller
- le musée d’Histoire de Marseille
- et le Centre National Jean Moulin de Bordeaux.