Conte musical | Pourpre

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Vendredi 10 Mars 2023, 19:00

POURPRE
Spectacle musical d’après l’œuvre complète de Souad Labbize

POURPRE, créé en janvier 2023 au Théâtre Antoine Vitez (Ivry-sur-Seine) est un conte musical fait de variations où les couleurs s’allient aux modulations du oud et où le récit se décline en chants et en poèmes. Les textes de Souad Labbize qui abordent les questions de domination y sont portés à la scène par Isabelle Fruleux et Kamilya Jubran comme autant d’envolées émancipatrices.

Le spectacle tient son titre du refus de la jeune narratrice d’avoir à prononcer le mot violet. Une échappée verbale dont elle suivra le chemin de traverse pour affronter la violence et se libérer des carcans. Chez Souad Labbize, la langue est un lieu de réappropriation de soi. La puissance et la beauté de ses textes font face aux brûlures de l’Histoire et refusent la charge mortifère des traditions. Ils appellent à un renouveau équitable où féminin et masculin comme Nord et Sud sont un seul et même ensemble.

Née à Alger, Souad Labbize est une poétesse, romancière, anthologiste d’expression française et traductrice littéraire algéro-tuniso-française. Avant de s’ établir à Toulouse, elle a vécu à Alger, en Allemagne et à Tunis. Son premier roman J’aurais voulu être un escargot, paru en 2011, a été réédité en 2019. Son recueil de poèmes Je franchis les barbelés a reçu le Prix de la Poésie Méditerranée 2020, et Glisser nue sur la rampe du temps a été classé par la RTBF parmi les dix livres féministes de la rentrée 2021 à lire absolument.

Conception, mise en scène et voix : Isabelle Fruleux
Composition originale, voix et oud : Kamilya Jubran
Costumes : Coline Dalle / Lumière et régie générale : David Antore / Son : Claude Valentin et Bastien Peralta
Une production de la Compagnie Loufried.

Gratuit, réservation vivement conseillée via Eventbrite

Une proposition de la Mission Égalité de la Ville de Bordeaux et du musée d’Aquitaine, pour la Journée des droits des femmes.

© Cie Loufried

© Cie Loufried

Cie Loufried