Exposition O Candelabro. Aristides de Sousa Mendes, un consul en résistance

Exposition O Candelabro, du 13 mai au 2 octobre 2022
Vendredi 13 Mai 2022, de 11:00 à 18:00
En juin 1940, Aristides de Sousa Mendes est Consul général du Portugal à Bordeaux.
Plus d'un million de réfugiés se pressent dans les rues de la ville, fuyant l’avancée de l’armée allemande du IIIe Reich. Contrevenant aux ordres du dictateur Salazar, Aristides de Sousa Mendes signe des milliers de visas permettant de se rendre au Portugal. 

Il payera cher cette désobéissance et sera condamné à une déchéance administrative
qui le privera, lui et sa famille, de revenus. Il mourra dans la misère à Lisbonne en 1954.
Nommé Juste parmi les nations par le Mémorial de Yad Vashem en Israël, en 1966.
Aristides de Sousa Mendes est entré au Panthéon portugais en 2021. 
 
 
 
 

C’est cet épisode historique que relate l’exposition présentée par le Centre national Jean Moulin et le musée d’Aquitaine,
dans le cadre de l’année France-Portugal.

Dès le hall d’entrée, une imposante sculpture-vidéo des artistes Werner Klotz et Almut Kühne, présentée pour la première fois en France, accueille le public. L’œuvre en forme de chandelier (o candelabro en portugais) est composée d’écrans où se réfléchissent et s’entremêlent des vidéos et des bandes-son évoquant le consul et les jours qui ont précédé ses actes de désobéissance.

En parallèle, un espace d’exposition est consacré à ces journées de juin 1940, où Bordeaux joua un rôle capital pour la suite de l’Histoire de France, avec des images d’archives extraites des collections du Centre national Jean Moulin, des Archives départementales de la Gironde et de la Sousa Mendes Foundation (affiches, journaux, photographies, documents officiels).
 
Autour de l’exposition
 
Visites commentées
Tous les mercredis de juin et le 6 juillet, à 14 h 30
 
Conférence 
Mardi 24 mai, à 18 h
Aristides de Sousa Mendes : de l’oubli à la reconnaissance, avec Victor Pereira, docteur en histoire contemporaine et chercheur à l’Institut d’Histoire Contemporaine de l’Université Nouvelle de Lisbonne
Image de l'affiche de l'exposition O Candelabro