Le parcours sensoriel

Prochainement

Le parcours sensoriel : une nouvelle étape en faveur de l'accessibilité

Aujourd’hui, le musée renforce sa démarche avec la création d’un parcours sensoriel complet, composé de 29 stations visio-tactiles implantées dans les espaces de visite, de la Préhistoire au XXIe siècle. Chaque station présentera une ou plusieurs œuvres, ou objets-phares, choisis par les conservateurs et médiateurs culturels du musée, pour illustrer au mieux la chronologie et la diversité des collections, dans leurs formes, matériaux et techniques.

Le parcours permettra ainsi aux personnes mal et non-voyantes de découvrir les œuvres par le toucher, grâce à des reproductions de sculptures, des images en relief, des dessins tactiles et des cartels en braille. Des commentaires enregistrés sur des audioguides adaptés, traduits en Langue des Signes Française, complèteront cette découverte tactile.

Suivant les principes de l’accessibilité universelle, ce parcours intéresse plus largement tous les visiteurs souhaitant approcher les œuvres et les objets par le toucher, qu’ils soient valides ou non valides, voyants ou non-voyants.

 

 

Un projet participatif

Grâce au partenariat engagé avec l’association Artmélioration et le Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques (GIHP) Aquitaine, des personnes en situation de handicap (mal-et non-voyants, autistes) contribuent, depuis plusieurs mois, à la réalisation de certains modules qui trouvent leur place dans le parcours : une maquette au 1/100e de l’amphithéâtre du Palais Gallien (IIe après J.-C.) et une maquette au 1/6e de l’imposante rosace du couvent des Carmes (XIVe siècle).
Photo : atelier Artmélioration - photo F. Vannier

Vidéo : réalisation de la maquette du Palais Gallien (crédit : J. Vogel)

Partenaires et mécènes
 
La création du parcours sensoriel du musée d’Aquitaine bénéficie du soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, du Conseil départemental de la Gironde et de la Direction Régionale des Affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine.
Il est également soutenu par le mécénat du fonds de dotation Lucie Care, de la Fondation de France, de la Fondation Crédit Agricole d’Aquitaine, du Fonds Handicap & Société, du Château Haut-Bailly ainsi que de l’association des Amis du musée d’Aquitaine.
 
Station Préhistoire - parcours tactile - photo M. Bougeard

Station Préhistoire - parcours tactile - photo M. Bougeard