Autour de l'exposition

Carte blanche à l’a’urba
Mardi 14 mars, à 18 h, au musée
L’a’urba, c’est l’agence d’urbanisme de Bordeaux Aquitaine : une « entreprise publique de matière grise » qu’on invite à venir nous parler des grandes transformations que le quartier Saint-Michel continue de vivre.
Intervenants et programme à retrouver en février sur le site internet du musée, rubrique « agenda »

Visite en poésie à St-Mich’
Samedi 25 mars, à 17 h, en ville
Rendez-vous devant la Maison Spectre, 29-31 rue des Faures (tram C & D, station Saint-Michel).
Le concept est simple : (re)découvrir un lieu en poésie et en musique. Le temps d’un parcours, médiateurs, slameurs, beat-boxeurs et multi-instrumentistes se répondent, les textes fusionnent l’histoire des arts et le ressenti du poète, le quartier se dévoile sous un jour nouveau.  

Une proposition de Bordeaux Patrimoine Mondial, en partenariat avec Street Def Records
3 € (gratuit Carte Jeune et moins de 18 ans)
Réservation : mediation.bpm@mairie-bordeaux.fr 

L’art urbain à Bordeaux
Mardi 28 mars, à 18 h, au musée
Table ronde avec Nathalie Man, poétesse, écrivaine et street artiste, Epis, street artiste et membre fondateur du collectif Le cocktail, et Jonas Laclasse, graphiste et street artiste. Les échanges seront animés par Adriana Sotropa, maître de conférence en histoire de l’art de l’art à l’Université Bordeaux-Montaigne et Théo Cazeauvieilh, auteur d’un mémoire de recherche sur le street art à Bordeaux.

Un quartier et ses monuments
Samedi 1er avril, à 10 h 30, à la bibliothèque Mériadeck
Partez à la découverte de l’histoire du quartier Saint-Michel au travers de nombreux dessins, gravures et plans anciens, qui redonnent vie à des rues et monuments disparus comme la synagogue de la rue Causserouge.
Une proposition du cycle « Le patrimoine ouvre ses coffres » des bibliothèques de Bordeaux.

Gratuit. Réservation obligatoire : biblio.patrimoine@mairie-bordeaux.fr.


Nathalie Man, Bordeaux, place Gambetta © Walid Salem

Nathalie Man, Bordeaux, place Gambetta © Walid Salem

Nathalie Man, Bordeaux, place Gambetta © Walid Salem