De Montaigne au Roi-Soleil

à partir du 15 mars 2024

Après plusieurs mois de travaux, découvrez les nouveaux espaces  De Montaigne au Roi-Soleil, consacrés aux XVIe et XVIIe siècles.  Reconquêtes, résistances régionales, renouveau des arts et des lettres, guerres de Religion : ces siècles ont bouleversé l’identité de l’Aquitaine en profondeur

En introduction, le public découvre l'émergence des arts de la Renaissance, dans le contexte des guerres d'Italie. On peut y admirer la façade monumentale de l'hôtel particulier de Jean d'Espagnet, qui est présentée pour la première fois. Dès son entrée, le visiteur  peut voir en perspective, l'une des oeuvres les plus majestueuses et emblématique du musée : le cénotaphe (ou monument funéraire) restauré de Michel de Montaigne, célèbre philosophe et maire de Bordeaux (1533-1592). Le cénotaphe est présenté dans un écrin scénographique et enrichi de séquences vidéo retraçant sa restauration, en 2018, et l'opération archéologique sur le tombeau présumé de Montaigne, en 2020.

En poursuivant la déambulation, on découvre ensuite une cité propère au commerce florissant mais marquée, cependant, par les guerres de Religion qui opposèrent protestants et catholiques. On peut plonger aussi dans le quotidien des bordelais et revivre ces siècles à travers certaines oeuvres, comme le buste du Cardinal de Sourdis, la statue du Maréchal Alphonse d'Ornano ou encore l'imposante Porte des Atlantes.

Les espaces se terminent avec l'évocation du soulèvement de Bordeaux et l'échec de la Fronde qui va conduire la monarchie, incarnée par Louis XIV, à s'imposer dans tous les domaines.

 

>>> Suite du parcours - "Bordeaux au XVIIIe siècle"

Cénotaphe de Michel de Montaigne, photo L. Gauthier, mairie de Bordeaux

Cénotaphe de Michel de Montaigne, photo L. Gauthier, mairie de Bordeaux